Plusieurs parents rentrent souvent tard du travail. Il arrive parfois qu’on ait envie d’une sortie pour dîner en amoureux ou d’une sortie ciné. Mais l’on n’arrive pas à planifier nos temps de répit. Et pourtant ce sont des moments nécessaires pour notre équilibre. Vers qui peut-on se tourner pour prendre soin de notre enfant ? On a beau essayer de solliciter nos proches, cela est sans succès. Alors c’est d’un baby sitter qu’on a besoin.

Présentation du métier de baby sitter

Nous avons deux types de baby sitter à savoir celui qui s’occupe occasionnellement d’un enfant pendant quelques heures ou durant une courte période (maximum une semaine) ; et celui qui garde un enfant dans un horaire de garde régulier. Ce dernier garde l’enfant généralement après l’école ou après la crèche ou même pendant les vacances. Il faut toutefois noter que le travail de baby sitter varie en fonction des enfants à garder. Il consiste à organiser des jeux pour leur endormissement, leur préparer de la nourriture et participer si possible à leur apprentissage de la lecture tout ceci en fonction de l’accord entre les deux acteurs (les parents et le baby-sitter). Le baby sitter est donc celui qui s’occupe de l’enfant en l’absence de ses parents tout en respectant les consignes données par ses derniers ainsi que les règles de la maison.

Rôles et Qualités requises pour le métier de baby sitter

Le baby sitter est celui qui assiste l’enfant dans la réalisation de ses activités quotidiennes (habillage, prise de repas, faire ses devoirs…). Il conduit également avec ce dernier ses activités d’éveil et d’apprentissage telles que les jeux, l’apprentissage de la vie sociale, etc. ou anime ses activités ludiques. Il assure parfois la propreté du cadre de vie de l’enfant. Il entretient à cet effet le linge ainsi que les espaces de vie de l’enfant, et fait ses soins et sa toilette. C’est aussi le rôle du baby sitter d’observer l’évolution de l’enfant dans ses comportements en vue d’avertir les parents ou la famille en générale. Pour se faire, le baby sitter doit donc être une personne patiente et avoir une maitrise de soi absolue. Il doit être un homme ou une femme ayant une conscience professionnelle afin de garantir la tenue de ses engagements. C’est aussi une personne respectueuse, polie, honnête, discrète et qui a une certaine aisance avec les enfants.

Avantage du métier de baby sitter

La plupart du temps les baby sitters sont des jeunes lycéens(ne)s ou même des étudiant(e)s qui préfèrent ce métier parallèlement de leurs études. D’autres en font leur véritable métier et deviennent rapidement très sollicitées. Lorsqu’on est sollicité pour une offre d’emploi baby sitting, on peut bénéficier d’une rémunération très attractive pouvant aider à financer les études et vivre une vie plus ou moins convenable avec un argent de poche. Cette rémunération est généralement au SMIC horaire et peut être majorée de 5 à 15% en raison du nombre d’enfant, des horaires ou autres. Ceci peut être aussi pour soi une occasion d’avoir une activité épanouissante. On peut à cet effet bénéficier des opportunités de rencontres et ainsi élargir ses contacts professionnels et pourquoi pas personnels.

Plus donc besoins de se gêner ou plus besoins de se priver des instants de bonheur personnels, le baby sitting nous le plein de possibilités. En tant que parent ou baby sitter, on peut s’offrir tout le plaisir du métier.