emploi en interim

Si pour certains l’intérim représente une période de transition en vue de trouver un emploi stable, pour d’autres, c’est une opportunité de travail temporaire bien avantageuse. Voici alors tout ce qu’il y a savoir sur le contrat d’emploi en intérim.

Intérim : situation profitable ou désavantageuse ?

Beaucoup voient l’intérim comme le moyen de toucher à tout, et de développer sa polyvalence et sa capacité d’adaptation question métier. On ne reste jamais très longtemps au même poste, car les contrats s’étendent en général de quelques semaines à 18 mois. Certains voyagent et voient également du pays, ce qui accentue le côté agréable de la chose en plus de la variété des missions à réaliser. Les étudiants ou ceux qui tombent vite dans la monotonie d’une fonction à temps plein sont ravis de passer d’unemploi saisonnier à un autre. Cela constitue une expérience de plus à ajouter à son CV sans pour autant être lié indéfiniment ou à travers certains engagements auprès d’une société quelconque.
Pour ce qui est du côté sombre de l’intérim, on peut aussi percevoir le fait de ne pas pouvoir rester dans un même établissement aussi longtemps qu’on le voudrait comme un inconvénient. Cela met effectivement à mal tout espoir d’évolution interne au sein de l’entreprise et de pouvoir s’épanouir dans un métier que l’on affectionne. Toutefois, il arrive parfois que la société apprécie les compétences de l’employé et lui propose une prolongation du contrat, voire un CDI.

Le contrat d’intérim

Contrairement aux CDI et aux CDD, le contrat d’intérim concerne plus l’entreprise qui auprès de laquelle s’est inscrit le salarié et celle qu’il va prochainement l’intégrer plutôt que la personne physique et la firme recruteur. Ce document comporte en général les détails de la mission, la durée, les tâches à effectuer, la rémunération et les avantages annexes. Le contrat peut être renouvelé une fois.
L’intérimaire peut rompre le contrat d’intérim à tout moment à condition d’avoir trouvé un poste en CDI. Il devra toutefois s’attendre à ne pas percevoir son indemnité de fin de mission. Comme les travaux en intérimaire se passent sur des chantiers et autres, le contrat précise également les risques encourus par le travailleur.